C'est toujours au moment le plus occupé, lorsque la rentrée arrive, qu'on réalise que les enfants grandissent et que les pantalons utilisés au printemps dernier n'iront plus pour l'automne...

Tous les jeans que je lui ai cousus sont trop courts et trop étroits... J'ai donc ressorti mon ottobre 4/2010 pour coudre une n-ième fois le pantalon Pont-Neuf. Cette fois, j'ai pris la plus grande taille (146). Après essayage, je l'ai rallongé et aminci : le fiston a une stature proche du 152 mais les autres mensurations sont celles du 140.

IMG_7423

J'ai bien soigné les finitions, avec des surpiqûres au point triple sur tous les empiècements,

 

IMG_7424

et posé les rivets des poches et des côtés.

IMG_7425

Comme d'habitude, j'ai rajouté un élastique réglable à la taille et j'ai progressé sur la pose de la ceinture qui est enfin presque parfaite.

Par contre, comme d'habitude, j'ai galéré pour la boutonnière soi-disant automatique mais qui a toujours du mal à se faire à cause des épaisseurs... 

IMG_7426

Vu sur l'envers, on voit quand même qu'il y a encore un problème: j'ai coupé la patte sous la braguette trop courte !

IMG_7428

Le pantalon a été cousu dans un week-end et m'a demandé pas mal de temps (une bonne dizaine d'heures) : le point triple ralentit pas mal le travail, surtout quand il faut en plus le découdre parce qu'on se trompe !

Une fois terminé, le fiston m'a fait remarquer que les poches avaient tendance à ressortir et étaient trop peu profondes pour y mettre vraiment les mains (et là, il s'agit d'un problème de patron, j'ai vérifié sur les précédents et c'était aussi le cas, même s'il ne s'en était pas plaint...)

J'ai donc tergiversé une semaine pour savoir si ça valait vraiment la peine de m'embêter à défaire les surpiqûres triples des côtés, les points d'arrêt fantaisie, les coutures à la surjeteuse, les coutures à la machine, les assemblages de poches juste pour que le fiston mette les mains dans les poches.

Et puis, comme je suis une mère vraiment dévouée, j'ai fait cet effort et j'ai rallongé les poches comme j'ai pu... Intèrieurement c'est assez laid, mais extèrieurement ça ne se voit pas.

IMG_7429

Et non seulement le fiston peut siffloter avec ses mains dans les poches, mais en prime il m'a fait une bise !